Forum de discussion sur le paganisme moderne et antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Site en ligneSite en ligne  
Ethique du forum
Respectueux de l'individualité humaine, nous ne tolèrerons au sein de ce forum aucun propos à nature raciste, sexiste, homophobe ou issus de quelque idéologie discriminatoire.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 99 le Jeu 22 Jan - 21:02
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Groupe, chansons du moment...
Jésus, ce Dieu Païen inconnu...
Les cercles féminins dianisants mais pas que
Histoire
Une France païenne et démocratique est-elle possible ?
Communauté Facebook!
Monothéisme et polythéisme
Rien que pour le fun....
intéressant
Que sont les Dieux pour vous?
Articles
Le Paganisme
Numinisme
Eusebeia
Les Muses
Hymnes
Kalathema Eusebeia
Exemples de Cérémonie
Athena par Walter Otto

Partagez | 
 

 Hymne à Isis et Sérapis

Aller en bas 
AuteurMessage
Nefer-Seth
Païen Lambda
Païen Lambda
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Hymne à Isis et Sérapis   Dim 21 Aoû - 23:21




Dernière édition par Nefer-Seth le Mar 20 Sep - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Djehoutyseba
Banni


Motif du bannissement : Décision administrative: Nuisance au forum
Masculin Age : 41
Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Hymne à Isis et Sérapis   Dim 21 Aoû - 23:40

Citation :
"Ô Grande Déesse Isis, je t’invoque, toi, l’Eternelle, maîtresse du monde, Dame de pure vertu , consolatrice des âmes affligées, secourable envers ceux qui te prient et aimable même envers ceux qui t’ignorent. Ta bienveillance immaculée coule dans les âmes comme un fleuve de miel, apaisant les douleurs de l’esprit comme un divin baume, ton sourire doux et généreux flamboie dans la voûte céleste comme un arc de feu.

Drapé dans un manteau d’étoiles et couronnée d’un diadème en croissant de lune, tu t’avances, toute en gloire et en majesté : à ta vue, les cœurs fondent, les larmes se tarissent, la joie revient, aussi merveilleuse et abondante que le plus fleuris des printemps.

Grande Divinité, Mère de toute chose, Déesse aux mille noms, les peuples du monde te vénèrent sous différents aspects, mais seuls ceux qui sont chers à ton cœur t’appellent du nom affectueux d’Isis Secourable , toi qui règne sur la plage lactée du grandiose éther. Nul qui ne soit exclu de tes largesses spirituelles, toutes les prières savent toucher ton cœur et tu y réponds comme une mère aimante accoure à l’appel de ses petits en détresse, rédemptrice du genre humain qui trône sur les plus hauts sommets de l’Olympe ennuagé.

Et toi, divin Sérapis, Père de l’Univers, Commencement et Fin de tout ce qui a été, est, et sera, Dieu suprême qui guérit toute affliction et apporte le remède à tout mal, affable et altruiste avec les mortels qui t’invoquent, tu ne juge, ni ne condamne personne : les impies ont beau avoir profané tous tes temples, tu ne leur as infligé aucune punition pour leur sacrilège, puisqu’ils se sont punis d’eux-mêmes en se privant du secours de ta bienveillance.

Tes sanctuaires sacrés ont beau avoir été détruits, tes saints autels ont beau avoir été renversés, les sanctuaires et les autels spirituels que tes adorateurs élèvent dans leurs cœurs resteront éternellement debout, insensibles aux outrages des athées. Dieu plein de prévenance, il n’est que de poser les yeux sur tes sublimes images pour sentir l’ineffable sève de la piété irriguer nos âmes, ta douceur est comme une pluie fraîche en ce monde devenu semblable à un désert religieux, depuis que ton culte a été effacé de la mémoire de l’humanité.

Voici les paroles pieuses que tu adressas jadis, au temps où la terre n’était pas flétrie par l’impiété, au roi de Chypre Nicocréon : « Je suis le Dieu que je vais te dire : la voûte céleste est ma tête, mon ventre est la mer, mes pieds sont la terre et mes oreilles sont dans l’air et mes yeux, resplendissant au loin, sont la lumière éclatante du soleil » (Macrobe, Les Saturnales, XX, 16-17).

Soleil de Gloire, Un est Zeus-Hélios-Sérapis comme le proclame l’inscription de ton temple à Rome, avec ta parèdre Isis, tu voles au secours des femmes et des hommes de cette terre, avant leur suprême escalade vers les sphères brillantes de l’Empyrée, où tu résides éternellement en compagnie d’Horus, de Seth, d’Hermanubis et de tous les autres Dieux de l’Univers."
Merci pour Isis, sois béni d'avoir apporté les paroles de ceux qui ont parlé pour Elle
et pour tous les dieux qui président au destin des Hommes (et des Femmes) cheers
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 33
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Hymne à Isis et Sérapis   Lun 22 Aoû - 9:27

Intéressant.
J'avoue ne pas m'être trop penchée sur la théologie des Lagides (que je reconnais avoir trouvée un peu étrange quand j'avais vu vite fait), mais ça m'a donné l'occasion de voir un peu plus sur Sérapis.
J'avais initialement trouvé des choses étranges, mais ça colle par rapport à cette théologie et ses évolutions.
Il faudrait que tu nous en parles plus à l'occasion.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hymne à Isis et Sérapis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hymne à Isis et Sérapis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumière et Sagesse du Paganisme :: Débat dans l'agora :: Oeuvres-
Sauter vers: