Forum de discussion sur le paganisme moderne et antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Site en ligneSite en ligne  
Ethique du forum
Respectueux de l'individualité humaine, nous ne tolèrerons au sein de ce forum aucun propos à nature raciste, sexiste, homophobe ou issus de quelque idéologie discriminatoire.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 99 le Jeu 22 Jan - 21:02
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Groupe, chansons du moment...
Jésus, ce Dieu Païen inconnu...
Les cercles féminins dianisants mais pas que
Histoire
Une France païenne et démocratique est-elle possible ?
Communauté Facebook!
Monothéisme et polythéisme
Rien que pour le fun....
intéressant
Que sont les Dieux pour vous?
Articles
Le Paganisme
Numinisme
Eusebeia
Les Muses
Hymnes
Kalathema Eusebeia
Exemples de Cérémonie
Athena par Walter Otto

Partagez
 

 Philosophes paiens de l'antiquité tardive

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
Roxappho

Féminin féminin Age : 34
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Jan - 23:08

Arrête de te payer ma poire avec tes hypocrisies.

Merci d'avance...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Djehoutyseba
Banni


Motif du bannissement : Décision administrative: Nuisance au forum
Masculin Age : 42
Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 26/08/2010

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Jan - 0:08

Pourquoi déborder du débat en m'insultant ?
je ne me paye la poire de personne, même pas de toi
(qui pourtant n'hésite pas à me descendre avec agressivité)

je suis peut être maladroit, mais pas malhonnête, alors s'il te plait,
échangeons de sujets plus constructifs si tu veux bien

Revenir en haut Aller en bas
Léandros
Sakura no hana
Sakura no hana
Léandros

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 1946
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2009

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Jan - 2:27

Roxappho a écrit:
C'est une inspiration, voire une réappropriation, pas une continuité.
Quelle soit la manière de tourner le chose, il y a bien eu interruption.
Je suis d'accord avec toi, il n'y aucune continuité mais bien réappropriation malgré ce que certains essaient de nous faire croire. (Et je ne parle pas de toi en particulier Djehou mais bien du discours général teinté d'idéologie.)
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
Roxappho

Féminin féminin Age : 34
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Jan - 7:18

Djehoutyseba a écrit:
Pourquoi déborder du débat en m'insultant ?
je ne me paye la poire de personne, même pas de toi
(qui pourtant n'hésite pas à me descendre avec agressivité)

je suis peut être maladroit, mais pas malhonnête, alors s'il te plait,
échangeons de sujets plus constructifs si tu veux bien
1-Je ne t'insulte pas, c'est un constat.
2-Arrête de te payer ma pire avec tes hypocrisies.
3-Je deviens effectivement agressive quand on se paye ma poire ouvertement.
4-Je te rappelle que tu as déjà fait la démonstration, entre autres, de ton hypocrisie et de ta malhonnêteté intellectuelle ici:
http://lusapag.forumactif.com/t653-hestia-vs-vesta
5-Pour qu'un sujet puisse être constructif, il serait plus pratique que tu arrêtes avec tes hypocrisies et tes "remaniements" de posts à chaque fois que tu es repris (Ca se voit quand tu édites après une intervention de quelqu'un d'autre.).

Je réitère donc ma demande:
Arrête de te payer ma poire avec tes hypocrisies.

Merci d'avance...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Léandros
Sakura no hana
Sakura no hana
Léandros

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 1946
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2009

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Jan - 8:11

S'il vous plait, continuez ça en mp pour ne pas polluer le post de base.
Revenir en haut Aller en bas
Djehoutyseba
Banni


Motif du bannissement : Décision administrative: Nuisance au forum
Masculin Age : 42
Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 26/08/2010

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Jan - 10:53

Léandros a écrit:
Roxappho a écrit:
C'est une inspiration, voire une réappropriation, pas une continuité.
Quelle soit la manière de tourner le chose, il y a bien eu interruption.
Je suis d'accord avec toi, il n'y aucune continuité mais bien réappropriation malgré ce que certains essaient de nous faire croire. (Et je ne parle pas de toi en particulier Djehou mais bien du discours général teinté d'idéologie.)

Oui on peut parler de "fin du paganisme", c'est vrai qu'il y a eu "interruption"
mais je pense tout de même qu'il y a eu une certaine forme de continuité dans les populations
les religions monotheistes ont d'ailleurs toujours lutté contre
les rites et coutumes ancestrales dans certaines régions (surtout les campagnes)
encore aujourd'hui... donc dans un sens quoi qu'on dise certaines coutumes paiennes ne sont pas définitivement mortes.
on ne parle plus de rites officiels effectivement, mais de coutumes ancestrales encore vivaces

dans la philosophie, c'est vrai que la pensée fut chrétienne essentiellement, et à vivement lutté contre toute forme de paganisme même dissimulé...on a brûlé les livres etc....une vraie chasse à la liberté de conscience... les penseurs chrétiens se sont réappropriés Platon, Aristote, et bien d'autres auteurs c'est vrai... mais peut on encore parler de Philosophie Classique comme l'entendait Platon ? vous avez certainement raison aussi sur ce point.
Malgré tout grâce à cette "réappropriation", certains ouvrages nous sont restés, si ce ne fut pas le cas, ils auraient surement tous disparus dans la tourmente de l'intolérance religieuse.

la philosophie des lumières à ravivé les oeuvres d'auteurs, qui étaient en sommeil, cachés dans les bibliothèques d'abbayes européennes, les oeuvres d'Origène contre Celse en sont un exemple frappant.
paradoxe classique ou les persécuteurs chrétiens finalement ont laissé sans le vouloir les germes d'un possible paganisme moderne

Voila pour moi l'interêt que détiennent encore les philosophes paiens tardifs, discutables certainement, mais tout de même présents là où on n'aurait pas cru, et peut être utiles là où on aurait dit le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
helleniste
Poète gaulois
Poète gaulois
helleniste

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 23/06/2008

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeMer 16 Fév - 21:47

Citation :
après je disais ça... rien d'obligatoire... mais je remarque que bon nombre de sujets que nous abordons dans nos reflexions contemporaines sont en fait dejà exposés et commentés par de nombreux philosophes, poètes de l'antiquité tardive.
en fréquantant divers forum paiens, je remarque que de nombreux internautes ne connaissent pas ces auteurs, il serait bon je pense (souci de cohérence) qu'on s'en instruise car sont matière à nous éclairer pour une meilleure approche d'un paganisme moderne renaissant.



Honte à moi d'avoir été absent lors de cette passionnante discussion.

Pour me rattraper, voilà mon avis: je suis complètement d'accord avec ce message. Pas forcément besoin de dévorer tous les philosophes comme j'ai tendance à le faire, mais il serait souhaitable pour tout païen, même ceux qui ne sont pas hellénistes, de s'imprégner un peu de la pensée philosophique grecque. Celle-ci, contrairement à ce qu'on raconte, est en général étroitement liée à l'hellénisme, d'où un intéret évident.

Et ça ne demande pas forcément de grands efforts. La plupart des textes sont traduits, la plupart sont très courts (franchement, pour lire une oeuvre comme le Banquet ou un traité de Plotin, il ne faut pas des mois).

Sinon, je ne crois pas qu'on puisse qualifier Platon, et encore moins Pythagore de tardifs. Ils sont de l'époque classique, voire archaïque pour Pythagore.

Concernant l'athénocentrisme, vous pouvez y aller les yeux fermés, la plupart des philosophes cités par Djehou ne sont pas athéniens.

Citation :
comment pouvoir faire renaitre correctement des bases philosophiques paiennes modernes solides sans connaitre les écrits des paiens antiques ?

En effet. On constate d'ailleurs que les lucifériens et autres new ageux sont en général dans l'ignorance totale des textes antiques, ce qui ouvre la voie à toutes sortes d'interprétations délirantes. Et que les approches les plus crédibles (odinisme, khémitisme, numinisme, hellénisme) sont celles qui se basent sur les textes antiques. Comment comprendra-t-on la religiosité païenne si l'on se refuse tout contact avec ? Or, le seul contact direct qui nous reste avec la piété grecque, ce sont les textes, statues, temples qu'ils nous ont légués.

D'autre part, le contact direct avec les textes est beaucoup plus intéressant que les synthèses historiques, souvent écrites par des gens qui ne sont pas païens, et parlent du paganisme dans une optique totalement areligieuse. Méthode de base de l'historien et du philologue: toujours préférer les sources à la littérature secondaire, même si celle-ci est un bon complément.
Revenir en haut Aller en bas
http://hellenisme.bloguez.com/
Djehoutyseba
Banni


Motif du bannissement : Décision administrative: Nuisance au forum
Masculin Age : 42
Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 26/08/2010

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeMer 16 Fév - 22:08

Merci Hélléniste pour ta sollicitude et ta compréhension

toi même qui fut vraisemblablement baigné par la lecture de Julien le Philosophe (je ne l'appelle pas l'Apostat, il n'a jamais été vraiment chrétien à mon sens)
ou de Platon, Aristote, Plotin... tu me comprends donc,

j'ai appuyé sur l'exemple de l'antiquité tardive,
car elle fut pour moi source de nombreux écrivains, toujours prolifiques, parfois discutables, certains aussi polémiques que l'étaient les chrétiens de leur même époque...
mais justement !
il faut reprendre le Dialogue là où il fut brusquement "étouffé" "réapproprié" par le monothéisme ... athénocentrisme ou pas, Héllenisme, khémitisme, netjerisme, Celtique, astratu , Wicca même ou ce que vous voulez, c'est l'ensemble des philosophies paiennes qu'il faut réactiver dans le Dialogue (dans le terme philosophique = Dialectique)

pour commencer, lire ce que les paiens ont jadis écrit,
pour des paiens modernes, c'est un bon programme parmi d'autres non ?


Revenir en haut Aller en bas
helleniste
Poète gaulois
Poète gaulois
helleniste

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 23/06/2008

Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitimeMer 16 Fév - 22:19

Moi c'est tout simplement ce qui m'a amené au paganisme. J'ai trouvé chez ces auteurs une pensée radicalement différente de tout ce dans quoi l'époque contemporaine nous entretient.

Citation :
j'ai appuyé sur l'exemple de l'antiquité tardive,
car elle fut pour moi source de nombreux écrivains, toujours prolifiques, parfois discutables, certains aussi polémiques que l'étaient les chrétiens de leur même époque...

Oui. Les 3ème et 4èmes siècles, même s'ils voient un déclin économique de l'empire (et militaire fin 4ème), sont très riches d'un point de vue philosophique et littéraire (on parle en littérature de renaissance constantino-théodosienne). Julien, Ammien, Libanios, Plotin, Porphyre, Jamblique, Proclus, Saloustios, Symmaque, c'est du très lourd. A part le siècle de Périclès et d'Auguste, on n'a pas de période aussi riche.

D'un point de vue religieux aussi, c'est très riche (même si malheureusement, c'est aussi à cette époque qu'on invente l'intolérance religieuse moderne, avec les premiers buchers d'hérétiques, des autodafés en masse avec les empereurs chrétiens, etc): mithraisme, néopythagorisme, théurgie...

Pour moi, on doit un minimum y puiser, ne serait-ce parce que ces gens, confrontés à des ennemis très virulents de leur religion, peuvent nous inspirer, et sont dans une situation plus proche de nous que les contemporains de Périclès ou d'Homère.
Revenir en haut Aller en bas
http://hellenisme.bloguez.com/
Contenu sponsorisé




Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philosophes paiens de l'antiquité tardive   Philosophes paiens de l'antiquité tardive - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Philosophes paiens de l'antiquité tardive
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Âmes soeurs et Antiquité
» Les rois philosophes
» Mes excuses pour la présentation tardive
» Les druides : des philosophes chez les Barbares
» héros de l'antiquité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumière et Sagesse du Paganisme :: Religions Païennes-
Sauter vers: